Partager
-A A +A

Vous êtes ici

Terre de tradition

L'ARBRE DE MAI

Autrefois pour célébrer le printemps,
on plantait un « Mai » (sapin ou pin)
symbole de jeunesse et de fécondité.
De nos jours, la pratique subsiste mais
avec des célébrations plus païennes :
on honore les élus après les élections
municipales, les patrons au mois de
mai, les jeunes mariés, les nouveaux
propriétaires… tout est possible ! Le
mai d’aujourd’hui est orné de décorations
ou de couronnes fleuries, d’une
pancarte mentionnant « honneur à
notre élu » « honneur au patron » et
donne lieu à un moment de convivialité
autour d’un verre et d’un buffet.

La Félibrée est une grande fête occitane traditionnelle
qui se déroule chaque année le premier dimanche de juillet
dans un village différent de Dordogne. Les rues sont décorées
de guirlandes de fleurs. Les Périgourdins arpentent les rues en
costumes traditionnels. Une reine est élue et le maire lui remet
les clefs de la ville. Une messe et un repas traditionnel (Taulado)
animent la matinée et, l’après-midi fait place à la « cour
d’amour » avec des danses et des chants en langue d’oc.

Le tourin est une soupe constituée d’oignons, d’un peu
de farine et de pain. Il est traditionnellement porté aux mariés
lors de leur nuit de noce. Après l’avoir mangé, ils doivent faire
« Chabrot », une coutume occitane qui consiste à ajouter un
peu de vin dans le fond de soupe et à le boire.

La jonchée, historiquement constituée de joncs (ce qui
donne l’étymologie du mot),
de fleurs, de feuilles mais en
Périgord plus principalement de buis. L’occasion la plus
fréquente est le mariage, lors duquel la jonchée, préparée par
les amis ou voisins, relie la maison du fiancé à celle de sa
promise
, puis de là, rejoint l’église.

Le 1er Mai, tous les ans dans la nuit du 30 avril au 1er mai
de nombreux jeunes gens se rassemblaient dans les villages
pour participer à une collecte d’oeufs. Dès la tombée de la
nuit, ils se mettaient en route, s’arrêtaient devant des maisons
pour donner une aubade, en chantant de vieux couplets en
« patois » cette belle langue d’oc si agréable à entendre. En
retour les habitants donnaient des oeufs. Après leur collecte
les jeunes se réunissaient pour confectionner et déguster des
omelettes savoureuses et baveuses à point.

vallee en image


Découvrir la Vallée Dordogne en image